Au revoir à un classique irremplaçableLE RESTAURANT MAISON OPPOCA, DU CHEF DOMINIQUE MASSONDE, DANS LE BEAU VILLAGE D’AINHOA OFFRIRA SON DERNIER SERVICE LE 1ER JANVIER ; L'HÔTEL RESTERA OUVERT.C’est que nous vieillissons, C’est simplement que le temps passe et le passage des années change tout mais d'un temps à cette partie, cette page de Gastroleku commence à ressembler à celle de la nécrologie d'un journal plutôt qu’à sa vocation gastronomique. C’est en référence de notre dernière chronique vendredi passé, sur notre regret de voir la fermeture d’Azkena, le bar model de la Bretxa. Aujourd'hui, juste une semaine plus tard, nous refaisons écho de la fin proche d'un classique d’Iparralde, La Maison Oppoca d’Ainhoa. La proximité du restaurant mythique Ithurria, la prestigieuse maison étoilée de Maurice Isabal (à tout juste 100 mètres environ), a fait que l'existence de la maison Oppoca a été plus discrète (couverte, comme on dit de ce côté de la frontière), ce qui de justice de ce qui lui aurait correspondu. Ce restaurant et son Chef, Dominique Massonde, compte parmi les tables qui les distinguent du commun des restaurants de manière abyssale.Sans surprise, ce spectaculaire hôtel restaurant situé au coeur du village d’Ainhoa est l’un des élus par la prestigieuse journaliste Catherine Marchand, lyonnaise résidente dans les Landes mais au cœur basque indiscutable, comme l'un des protagonistes de son excellent livre Sublimes Produits, publié l'année dernière avec l'aide de bons amis de ZUM Edizioak.CUISINE TRADITIONNELLEQuand on parle du parcours de Dominique Massonde, Catherine Marchand rappelle comment ce chef, dans les années 1970, après avoir perfectionné son art culinaire à l’École hôtelière de Biarritz, a suivi sa formation à Paris pendant six ans de la main de l'un des plus grands de la cuisine française. Comme le Chef Massonde l’a déclaré à la journaliste, « l'opportunité de travailler avec Joël Robuchon, qui m’a enseigné des techniques de cuisson lente à basse température, m'a fait acquérir un goût indiscutable pour une extrême précision, de sorte que dans beaucoup de cas il faut travailler au degré près. Mais je ne peux pas nier que ce que j'aime, c'est revenir aux pratiques culinaires traditionnelles à petit feu ». Et cette cuisine de Dominique Massonde, maitrisant les dernières tendances, est uni à sa terre et ses traditions.De retour au pays basque, nous rappelle Catherine Marchand, que le premier restaurant ouvert par Dominique Massonde et sa femme Chantal était Urtxotegia à Souraïde, avant de prendre la décision de se déplacer au centre d’Ainhoa, et de s’installer dans la belle maison située à côté du fronton « La Maison Oppoca ». Une vieille auberge du dix-septième siècle dans laquelle Dominique et Chantal ont perpétué l’art et l'accueil avec une grande authenticité. Installés depuis de 1996, Chantal et Dominique Massonde ont rénové ce beau bâtiment des chambres aux cuisinesPRODUITS DE QUALITEC’est dans cette cuisine que Dominique Massonde a combiné, comme l’écrit Catherine Marchand, « tradition et innovation autour des produits locaux rythme des saisons ».Comme indiqué dans les pages de ce livre, ce chef défend le travail des petits producteurs, « nous sommes fiers de la qualité et du désir d'aller vers l'excellence des produits du Pays basque, où nous avons de la chance d'avoir beaucoup et de très bons produits labélisés ». Ce n’est par hasard si au fil des années, le chef Dominique Massonde est devenu ambassadeur gastronomique officiel d'un produit aussi excellent que le piment d'Espelette, sans oublier sa passion pour un autre grand produit local, le gâteau basque, qu’il a toujours élaboré en respectant scrupuleusement la recette que lui a transmise son Amatxi. Comme il le déclare à l'auteur de Sublimes produits, « Je me souviens que ma mère et mon Amatxi préparaient les repas avec amour. Elles prenaient le temps, laissant les plats mijotés sur le feu, avec d’excellents produits. Ma cuisine en est inspirée. J’aime revisiter les classiques de la cuisine basque et française, de l’actualiser en respectant les bases traditionnelles ».Dominique Massonde est tout aussi généreux à l’heure de partager son expérience. Pas en vain, une bonne partie de son temps a été consacrée à la formation des apprentis. Comme le dit le chef vétéran, “Un jour, un chef m'a dit : n'oublie pas qu’à chaque service nous jouons notre carrière ...

La maison Oppoca a eu le plaisir d'être choisi par le journal 20 minutes, pour notre restaurant à Ainhoa au cœur du Pays Basque ! Trouvez nous sur la publication N° 3302 du 15 juin 2018 ! Nous sommes à la troisième page!   ...

Cuisine et vins de France N° 182 JUIN-JUILLET-AOÛT 2018 Le chef Dominique a eu le plaisir de présenter son Axoa de veau et ces chipirons sautés, risotto crémeux au petit pois.Recette dans cuisine et vins de France de ce trimestre. Escapade gourmande...

Recette : dossier spéciale cèpes, La Semaine du Pays BasqueLa Semaine du Pays Basque vous propose cette semaine un dossier spécial sur les cèpes. Notre chef vous propose une recette original à partir de ce champignon star ! Tentez de réaliser un gratin de têtes de cèpes farcis !Découvrez l'article en cliquant ici ! ...

La semaine du Pays Basque parle de nous ! Retrouvez La semaine du Pays Basque sur Facebook : cliquez ici !   ...

Sud Ouest GourmandLe dernier numéro (31) novembre 2016 de Sud Ouest Gourmand vient de sortir.Découvrez les articles sur le vin et la gastronomie. La recette du salmis de palombe de Dominique Massonde qui lui a été transmise par sa grand mère "Xaneta". Merci à Quentin Salinier Photographe et Patricia Marini journaliste. Vous pourrez y découvrir multiples recettes gourmandes autour du foie gras, homard, du rouget, l’huître, les légumes d'hivers, le canard sous toute ses formes, le veau ...

Booking et TripAdvisorL'actualité de La Maison Oppoca, c'est aussi l'actualité de l'Hôtellerie et de la Restauration en général...

La République des Pyrénées du 25 janvier 2016Retrouver notre Chef Dominique Massonde au Salon de l'Agriculture qui se tiendra à Paris du 27 février au 6 mars prochain.Cliquez sur l'image pour lire l'article de La République...

Dégustation de piment d'EspeletteLes experts Espelette M le magazine du Monde | 08.03.2016 à 17h37 | Par Guillemette Faure Satoshi Hashimoto pour M Le magazine du Monde C'est un coin du Salon de l'agriculture où les politiques ne vont pas, où les géants de l'agroalimentaire n'ont pas collé de publicité et auquel le grand public n'a pas accès. Dans un sous-sol du Parc des expositions se tiennent les dégustations du Concours général agricole.Est-ce que le monsieur va devenir tout rouge ? C'est idiot, mais on ne peut pas s'empêcher d'étudier les visages des goûteurs du piment d'Espelette, seule épice française sous AOP (Appellation d'origine protégée). Il existe une échelle de Richter du gosier en feu : l'échelle de Scoville, qui court de 1 à 10 (pour le piment oiseau). Le piment d'Espelette s'y place à 4. Une « chaleur progressive » comme on dit, qui justifie que, au milieu des dizaines de tables occupées par les jurés du Concours agricole, celles des goûteurs de piment soient les seules sur lesquelles on a apporté des bols de riz cuit en plus des pommes vertes et du pain chargés de «neutraliser le palais » entre chaque essai.Mais voilà la difficulté d'un test de piment à l'aveugle : comment apprécier la deuxième cuillère quand « il est impossible de remettre le palais à zéro », comme le résume un juré. Des verres remplis de poudre rouge, chacun en attaquera un différent en premier. Autour des quatre tables rondes, les 24 jurés vont tester 29 sortes de piments à raison de 7 ou 8 verres par table et décider des médailles à attribuer. La commissaire du concours, Michèle Carayon, adore cette épreuve : rien de compliqué à préparer, au contraire des foies gras à ouvrier, du safran à faire infuser ou des huîtres difficiles à rendre anonymes. Juste de la poudre à verser dans des verres numérotés.Les organisateurs du Concours agricole cherchent à former des jurys composés de professionnels et de consommateurs à parts égales. Mais la plupart des jurés du piment d'Espelette viennent « de la filière » et en reniflent toute l'année. A Espelette (Pyrénées-Atlantiques), dès novembre, des poudres passent devant un jury tous les jeudis et les nouveaux jurés notent à blanc pendant un an. Autant dire qu'on s'estime aux tables du concours général. Pas comme dans le milieu du foie gras, où des producteurs insatisfaits du niveau du jury menacent de ne plus présenter leurs produits. Du moins, c'est ce qui se dit dans le milieu du piment.« Il y en a un qui a fait la fête, c'est pas bien », regrette Martine Damois, ancienne présidente du Syndicat du piment d'Espelette, qui n'a pas bu de café le matin afin que ses papilles gardent toute leur agilité. Et quand elle le goûte, elle le place au milieu de la langue, un lieu plus adapté au profil organoleptique du piment. Parfois, quelqu'un éternue. Effet du piment ou du froid du grand sous-sol. « Une pièce trop froide, ça bloque les arômes », grommelle un juré. « Et d'ailleurs, pourquoi on a de l'eau ?, regrette un autre goûteur. D'habitude, on a du vin blanc...

La semaine du pays basque mars 2016La transmission des connaissances par l'apprentissage Grâce à l'apprentissage, j'ai pu faire partager ma passion pour la gastronomie, apprendre aux jeunes à respecter un produit, dans lesquels les agriculteurs et les éleveurs, ont mis tout leur cœur et leur savoir faire.Article La semaine du pays basque mars 2016...

J-1. Ouverture des portes ce samedi.Venez nombreux nous retrouver hall 3 / Allée B / Stand n°38. Aujourd'hui le Journal Sud Ouest vous donne le menu de ces 9 jours de dégustations des merveilles de nos producteurs. A bientôt.  Dominique Massonde Dimanche 28 février je vous retrouverais pour le grand jury du piment d'Espelette.http://monsudouestacroquer.blogs.sudouest.fr/archive/2016/02/23/salon-de-l-agriculture-les-pyrenees-atlantiques-en-force-1046735.html ...

Noix de Saint Jacques poëléesRecette du chef Artcile paru dans La Semaine du Pays Basque mettent en avant les produits du terroir et des chefs de la Région. Dominique Massonde, chef de La Maison Oppoca à Ainhoa vous propose sa recette de Noix de Saint Jacques poêlées, crème de potimarron et raviole de boudin basque....

Compte-rendu de la journée du 18 octobreLa ‎fête de la palombe‬, le 18 octobre, s'est déroulé encore cette année dans une ambiance conviviale, ci-dessous une rétrospective de la journée. Merci à tous ceux qui étaient présents, soyez les ambassadeurs pour ceux qui ne la connaissent pas ! Rendez-vous l'année prochaine...

Nos recettes à l'honneurBalade Gourmande Nous avons eu le plaisir d'être choisi par ce magazine pour nos recettes du "Poulet à la basquaise" et du "Gâteau basque".Cuisine et Vins de France, juin/juillet/août 2015, n°164  ...

Le guide parle de nousGault et Millau nous fait son clin d’œil dans le 20 Minutes "Bordeaux" du 17 avril 2015.Nous sommes toujours fiers de voir le restaurant  mis à l’honneur.Vous y trouvez un florilège des produits et plats à savourer dans notre restaurant. Pour réserver par téléphone au 05.59.29.90.72 ou par mail à contact@oppoca.com Visiter notre site : https://www.oppoca.com  ...

2015: un bon cru!Chargé du cocktail de la journée des Pyrénées Atlantiques, notre chef Dominique Massonde, a régalé ses hôtes :Brochettes de jambon de Bayonne, kiwi et pain surprise au fromage.Toasts de rillettes de canard au magret fumé.Macarons au foie gras et fruit de la passion.Carpaccio de filet de porc fermier, condiment piquillos et guindillas.Croustillants de pied de porc sauce tartare.Verrines de compoté de pommes au foie frais.Tripotx d'agneau sauce Basquaise.Txistorra à la plancha au fromage de brebis. ...

 Dominique Massonde à Paris pour la Fête Basque !Le Village est aussi à Paris avec les Basques !Nouveau président de l'office de tourisme depuis le 16 Mai, Panpi Dirassar accompagne Stéphanie Pagola sur l'évènement Le Pays-Basque s'invite à Paris, organisé par le comité départemental du Tourisme Pays-Basque."Sud-Ouest (S.O) : Comment se déroulera cet évènement ?Panpi Dirassar : Le CDT (Comité Départemental du Tourisme, NDLR) organise cet évènement qui a commencé hier et se termine ce soir, à Paris, dans le quartier Saint-Germain, en habillant les rues Princesse et Guisarde aux couleurs locales, ce avec la collaboration de douze officesde tourisme du Pays-Basque, de la côte et de l'intérieur. L'objectif étant principalement de faire découvrir aux journalistes et aux professionnels du tourisme les attraits de la région. Les soirées sont consacrées au tout public, pour leur présenter les richesses culturelles, les loisirs, la gastronomie, les activités nature et bien-être...

Les 22 et 23 Mai derniers, notre Chef Dominique Massonde participait à la Fête Basque à Saint Germain à Paris.La presse en parle !Découvrez l'article de La Maison Oppoca à propos de la Fête Basque à St Germain ! ...

Notre chef, Dominique Massonde a participé à une émission télévisée, diffusée sur la chaîne Basque EITB. Durant une semaine, il a réalisé 2 recettes par jour, découvrez la recette de La Tartine...

Notre chef, Dominique Massonde a participé à une émission télévisée, diffusée sur la chaîne Basque EITB. Durant une semaine, il a réalisé 2 recettes par jour, découvrez La recette du filet mignon de veau...

Notre chef, Dominique Massonde a participé à une émission télévisée, diffusée sur la chaîne Basque EITB. Durant une semaine, il a réalisé 2 recettes par jour, découvrez La recette du gâteau basque...

Notre chef, Dominique Massonde a participé à une émission télévisée, diffusée sur la chaîne Basque EITB. Durant une semaine, il a réalisé 2 recettes par jour, découvrez la recette de l'agneau de lait des pyrénées...

Le Salon de l'Agriculture 2014 a été un grand succès puisque les visiteurs étaient encore plus nombreux que l'an passé !Comme chaque année, notre chef Dominique Massonde s’y est rendu pour soutenir l'agneau de lait des Pyrénées et les produits du terroir.C'est avec grand plaisir que nous vous accueillerons dans notre restaurant. Vous pourrez ainsi apprécier ces produits cuisinés sous toutes leurs formes....

Cette année encore Dominique Massonde propriétaire et chef dans sa cuisine, faisait parti du Jury au concours Jean Delaveyne qui décerna le 1 er prix au jeune Bruno Bolmont pour cette 10 ème édition. Travail, maitrise et précision de tous les candidats. Bravo !   ...

Notre chef, Dominique Massonde a participé à une émission télévisée, diffusée sur la chaîne Basque EITB. Durant une semaine, il a réalisé 2 recettes par jour, découvrez la recette du feuille à feuille de boudin basque aux pommes...

Monsieur Jacques Ballarin, critique gastronomique, a rédigé cet automne un article concernant la Maison Oppoca. Cet article est paru dans le sud ouest Mag au mois de Septembre 2013.Voir l'article  ...

Notre chef, Dominique Massonde a participé à une émission télévisée, diffusée sur la chaîne Basque EITB. Durant une semaine, il a réalisé 2 recettes par jour, découvrez le Croustillant de Pied de Porc et pépites de foie gras. ...

Notre chef, Dominique Massonde a participé à une émission télévisée, diffusée sur la chaîne Basque EITB. Durant une semaine, il a réalisé 2 recettes par jour, voici l' une d'entre elles. Nous les mettrons en ligne dans nos prochains articles. Voir la Vidéo ...

Notre chef, Dominique Massonde sera présent lors de la fête du Merlu 2013, à St Jean de Luz, le samedi 27 Avril vers 17h. Il présentera, à cette occasion, la recette du dos de merlu de ligne rôti.Je cuisine le merlu de ligne avec Dominique MassondeLe merlu de Ligne de St Jean de Luz est égalemement proposé à la carte de notre restaurant à AinhoaVoici la recette qui sera présentée aujourd'hui à St Jean de LuzIngrédients pour 4 personnes:Merlu de ligne : 4 pavés de 180grOignons nouveaux : 4 piècesPetits pois : 150 grs } Matignon de légumesTomates : 2 pièces ou 8 cerisettesCiboulette : Qs*Câpres à queues : 400 grCroûtons : 6 petits carrés par personnes } grenobloiseCitrons pelés à vif : 2Sel / Piment d’ Espelette } Qs*Huile d’ olive, beurre, vinaigre balsamiqueRecette:Monder les tomates, éplucher et couper en brunoisePorter à ébullition les fèves, rafraîchir et éplucherBlanchir les petits pois et réserverEmincer finement l’oignon nouveauDans une calotte, mélanger tous ces ingrédients et réserverFaire dorer le merlu dans une poêle avec un peu d’huile, finir avec le beurre en l’arrosant copieusementFaire sauter vivement les légumes, lier au beurre et assaisonner sel, piment d’ Espelette et cibouletteDresser le merlu au centre de l’assiette, disposer les légumes sur le merlu et autour, ajouter un filet devinaigre balsamique réduit et la garniture grenobloise....

La semaine du Pays Basque présente également au salon 2013, a tenu à rendre hommage aux produits des Pyrénées Atlantiques. L'agneau de lait des Pyrénées est un produit travaillé par notre chef et souvent présent à la carte de notre restaurant à Ainhoa. ...

Cette année encore le Salon de l'agriculture à remporté un vif succès. Notre chef Dominique Massonde comme chaque année depuis 10 ans à fait le voyage pour y défendre l'agneau de lait des Pyrénées. Nous serons heureux de vous accueillir dans notre restaurant pour déguster ce superbe produit sous toutes ces facettes et notamment pour les fêtes de pâques. A bientôt http://www.sudouest.fr/ ...

Nous avons eu le plaisir de recevoir, Mme Merceron, lauréate du concours "Le piment d'Espelette, complice du goût". Nous vous faisons part de l'article qu'elle a écrit sur son blog à propos de La Maison Oppoca,  en cliquant ici http://saveurpassion.over-blog.com/article-oppoka-hotel-restaurant-de-dominique-massonde-ainhoa-pays-basque-108806585.html  ...

Concours culinaire pimentéPublié le 27/06/2012, dans Le Pays en parle | par La Semaine du Pays basqueLe Syndicat de l'AOP piment d'Espelette a clôturé hier la 3ème édition de son concours culinaire grand public parrainé par le chef Dominique Massonde. Cette année la volaille était à l'honneur.Les participants ont déposé leurs recettes entre le 10 avril et le 31 mai 2012. Les recettes ont été présélectionnées par le jury, composé de producteurs de Piment d’Espelette et de restaurateurs impliqués dans la filière. Elle ont été ensuite mises en œuvre par le chef du restaurant Oppoca d'Ainhoa, Dominique Massonde secondé de ses deux apprentis. Pour désigner les recettes lauréates, le jury a tenu compte de critères précis, notamment la présence obligatoire de Piment d’Espelette AOP et l’expression de celui-ci dans le plat, le caractère original de la recette dans l’association de la volaille avec le Piment d’Espelette. Nathalie Merceron originaire de Piolenc (84) et Chantal Terestchenko de Biarritz remportent le premier prix ex-aequo. Evelyne Abdelkader-Woisel de Labeaume (07) termine troisième.Les 2 premiers prix ont reçu un bon cadeau comprenant un repas gastronomique, une nuit à l’hôtel et les petits déjeuners pour 2 personnes à La Maison Oppoca. Le 3ème prix a été récompensé par un colis gourmand du Pays basque....

Tout s'est bien passé,rendez-vous l'année prochaine !Cliquez sur ce lien:http://www.sudouest.fr/2012/03/03/gouter-les-saveurs-des-pyrenees-atlantiques-649006-710.php...

Nos clients témoignent

Recevez nos offres

Retrouvez nous sur